2 grossesses et 2 accouchements, le témoignage de Clémence
3 (60%) 1 vote

Parce que chaque témoignage de maman et de future maman est précieux et peut aider à se forger ses propres choix ou rassurer une future maman qui angoisse à l’approche du grand jour, My Grossesse met à l’honneur des témoignages de mamans qui avaient envie de partager leur histoire personnelle. Un grand merci à toutes les participantes !

Mon accouchement à Londres par Géraldine

Bonjour Clémence ! Comment as-tu appris que tu étais enceinte ? Etait-ce une grossesse surprise ou prévue ? Explique-nous en quelques mots ton parcours.

Deux grossesses prévues pour mes filles avec toujours cette même grande surprise malgré l’attente. A chaque fois beaucoup de mal à y croire et une déferlante d’émotions.

J’utilisais régulièrement des tests de grossesses et je n’ai pas fais de prises de sang pour ma grande afin de vérifier du coup j’ai eu du mal à y croire un moment.

A chaque fois environ 6 mois entre l’arrêt de la contraception et la grossesse. Je sais que c’est une moyenne raisonnable mais l’impatience était tellement grande que cela parait plus.

Comment se sont passés les premiers mois de tes grossesses ? Tu as rencontré des problèmes médicaux ou des maux de difficiles à gérer ? As-tu aimé être enceinte ?

Cela va sembler contradictoire au vue de mes galères de grossesses mais j’ai adoré être enceinte et je sais que je vais vouloir l’être à nouveau un jour.

J’aime tellement sentir la vie grandir en moi et sentir ces coups de pieds dans mon ventre et l’accouchement.. j’en ai eu deux merveilleux ! Par contre niveau symptômes et difficultés j’ai fais la totale ou presque.

La seule chose que je n’ai pas eu ce sont les nausées (j’aurais préféré du coup). Prise de poids: 30 kg par grossesse, rétention d’eau maximum et un diabète gestationnel pour ma première.

Arrêt de travail pour mes quatre mois de grossesse: je suis dans le commerce et porte des cartons lourds, pas de chaises et des contractions tôt , tensions, vertiges bref un cocktail qui m’a forcé à l’inactivité très tôt et qui n’a pas aidé à ma prise de poids et mon moral.

J’ai perdu confiance en moi et je suis sentie inférieure à toutes ces femmes enceintes autour de moi, enceintes, rayonnantes et qui bossaient jusqu’à la fin. Des démangeaisons sur tout le corps impossible à soulager (15 douches glacées par jour pour tenir le coup, du coup j’ai abandonné la crème anti vergeture et j’en paye le prix)  et des coliques nephrétiques.

Une infection bizarre m’a privée de peaux sous les aisselles et fais vivre l’enfer. Des contractions du 4ème mois jusqu’à l’accouchement. Pas mal d’insomnies et des remontées acides. Et bien sur cela pour mes deux grossesses… Je ne sais même pas comment mais malgré tout ça je re-signe demain.

Ton accouchement s’est bien passé ? La maternité, le personnel médical ? Combien de temps ça a duré ?

2 accouchements au même endroit , un hôpital de clermont (Estaing )2 péridurales (la seule chose que j’ai appréhendé). Pour mon ainée j’ai commencé mon travail à 1 heure du matin et je n’ai pas eu de palier de douleurs ce fut insuportable de suite 1 heure plus tard et 4 centimètres de dilatation j’étais installée en salle à la grande surprise des sages femmes qui me disaient au télephone de ne pas venir tant que mes contractions ne serait pas régulières et espacées de 4 minutes.

J’ai écouté mon instinct et j’ai bien fait . La péri à freiné un peu le travail mais dans l’ensemble tout a été vite , je n’ai plus souffert, j’ai senti mon bébé sortir et j’ai eu un accouchement serein et zen. A 8 heure du matin tout était fini !

Pour ma deuxième, hospitalisé la vieille pour contractions et ralentissement des mouvements, le lendemain après une écho angoissante et une activité de bébé trop réduite, j’ai eu une péridurale et un déclenchement un peu en urgence.

L’accouchement a été merveilleux ma fille est sortie en une poussée, encore une fois un personnel à mon écoute et un accouchement serein, je regrette juste de ne pas avoir plus sentie le travail, le vrai avant cette péridurale.

Pour cet accouchement péridurale à 15 heures, puis déclenchement et j’ai accouché à 20 h.
Je suis très chanceuse et garde un merveilleux souvenirs de mes accouchements

Comment se sont déroulés les premiers jours à la maternité, les premières nuits avec bébé ?

Difficle je dois l’avouer: la fatigue fut le plus dur mais surtout pour ma deuxième un bébé qui souffre énormément: les fameuses coliques qui ont d’ailleurs débouchées sur un RGO (mais avant 3 mois on parle de coliques).

Je me sentais impuissante et avec une grande à la maison difficile d’être à l’hopital , ma sortie a même été repoussé pour un bébé qui avait perdu 50 g (3,9 kgs à la naissance elle faisait pas de peine croyez moi!) : ça je l’ai mal vécu. J’ai eu des équipes très compétentes et plutot sympa mais il y a eu un soir très dur: une sage femme a vu mon extrème fatigue  le matin, troisième jour sans dormir (sans compter avant l’accouchement).

Ma fille ne dormait que dans mes bras et cette  gentille dame  a compris ma detresse , je refusais de dormir de peur que ma fille tombe , elle m’a proposé d’appeler le soir les équipes pour faire lever les montants du lit et m’aider a m’installer que je dorme un peu car je ne voulais pas ma laisser.

Le soir venu j’ai sonné pleine d’espoir pour qu’on m’aide a m’installer, à me caler : on m’a répondu que j’étais inconsciente et stupide que j’allais la faire tomber, je n’ai même pas réussi à répondre que l’idée ne venais pas de moi, j’ai pleuré un bon moment, ma fille aussi.

Quelques heures plus tard une jeune fille un brin moqueuse à débarqué dans ma chambre pour savoir pourquoi ma fille pleurait encore et c’est bien moqué quand je lui ai demandé quelque chose pour soulager les coliques « si c’était si facile cela se saurait ma petite dame ».

Bref 3 personnes désagréables sur 2 sejours… je  m’en sors bien et j’ai eu affaire à des personne adorables aussiLa fatigue nous rend vulnérable vraiment alors chaque mot est important, j’aurais du prendre  le temps de plus me reposer la journée.

J’aurais du plus espacer les visites des amis et famille, limiter le monde dans la chambre bref penser à moi, à nous.

Raconte-nous le retour à la maison, t’es-tu sentie à l’aise ? Un peu perdue ou paniquée ? As-tu été aidée par ta famille ou tes amis ?

Le retour à la maison c’est la délivrance : pour la première c’est effrayant mais tellement fort, je me suis sentie a l’aise , j’ai juste fait ma tête de mule, me  suis imposée un rythme effreiné pour une maison qui brille , pas de sieste , des nuit trop courtes, j’ai craqué et fini par comprendre qu’il fallait que je récupère. Je n’aime pas trop qu’on m’aide mais j’aurais du faire des exceptions.

La deuxième fois j’avais hate de découvrir la vie à 4 et d’être avec ma famille , de voir mes deux filles ensemble. Ce fut plus simple et moins stressant je n’ai juste pas retenue les leçons et je me suis encore imposée trop de choses. Mon corps m’a rappelé  a l’ordre: dormir n’est pas une faiblesse, demander de l’aide non plus !

As-tu autre chose à ajouter qui pourrait être utile à une future maman ?

S’ecouter: son corps pendant la grossesse , nos inquiétudes , nos limites , nos sensations . Après l’accouchement aussi : pas besoin d’être une super women il y a  suffisamment de choses difficiles. S’écouter oui voila mon seul conseil utile.

My Grossesse et toutes les lectrices te remercie d’avoir bien voulu partager ton histoire avec nous.


APPEL À TÉMOINS

Témoignage de maman sur leur grossesse et leur accouchement Parce que chaque grossesse est une aventure magique et un parcours unique dépendant à la fois de l’histoire des parents et de leurs choix, comme d’autres mamans l’ont fait, vous pouvez nous envoyer votre témoignage de façon anonyme pour partager votre histoire personnelle.

Rendez vous sur la page Je veux raconter ma grossesse


Créez votre blog bébé 100% privé et sécurisé pour partager avec vos proches

Les recherches suivantes ont permis de retrouver cet article:

  • témoignage de maman avec accouchement sous péridurale
  • coliques nephrétiques chez la femme enceinte
  • prise de poids de la femme enceinte avec deux grossesses
  • rétention d’eau et diabète gestationnel chez la future maman
  • des contractions espacées de 4 minutes avant accouchement
  • une jeune maman témoigne à propos de ses 2 grossesses
  • hospitalisation pour des contractions lors de mes 2 grossesses
  • cas de RGO chez les bébés conseils et aide
  • maman raconte ses grossesses et accouchements à l’hôpital
  • 6 mois entre l’arrêt de la contraception et le début de grossesse
2 grossesses et 2 accouchements, le témoignage de Clémence
Taggé sur :